You are currently viewing Hôpital de Linguère : non lieu partiel dans l’affaire des bébés calcinés

Hôpital de Linguère : non lieu partiel dans l’affaire des bébés calcinés

Au moment où les Sénégalais continuent de dénoncer les circonstances affreuses de la mort de Astou Sokhna, le dossier des bébés calcinés à la Pédiatre de l’hôpital Maguette Lô de Linguère vient de connaître un rebondissement.

Publicités

En effet, selon L’Obs, le juge d’instruction du 2e Cabinet près le Tribunal de grande instance de Louga en charge de ce dossier, qui avait ouvert une information judiciaire, a finalement clôturé la procédure. Au bout d’une année d’instruction d’instruction, le magistrat a rendu une ordonnance de non-lieu partiel en faveur de X qui n’a pas été identifié.

Visé au début, le délit de blessures involontaires a été requalifié en homicide involontaire après que les deux bébés rescapés ont succombé à leurs blessures.

Poursuivies pour homicide involontaire, les trois personnes déjà inculpées (le directeur de l’hôpital Dr Abdou Sarr, Fatou Sy et Khady Seck, respectivement responsable de la Pédiatrie et aide-infirmière) seront jugées le 25 mai prochain par le Tribunal de grande instance de Louga qui statuera en matière correctionnelle.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Il accuse son épouse d'infidélité et de lui avoir grugé de 1,3 milliard FCfa

Laisser un commentaire