You are currently viewing Forum Mondial de l’Eau : l’apport du Fonds saoudien pour le développement au secteur

Forum Mondial de l’Eau : l’apport du Fonds saoudien pour le développement au secteur

En marge de la neuvième édition du Forum Mondial de l’Eau – le plus grand événement mondial dédié aux enjeux de l’eau – le Fonds saoudien pour le développement (SFD) a appelé les dirigeants et les organisations mondiales à travailler ensemble pour préserver l’avenir de l’eau. Une opportunité pour mettre en évidence ses contributions à l’amélioration du secteur mondial de l’eau et assurer son engagement à soutenir les communautés les moins fortunées en leur offrant les moyens nécessaires à la réalisation de leur potentiel.

Publicités

Dans le cadre de sa stratégie pour atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies, le SFD a participé à ce premier rassemblement en Afrique subsaharienne en vue de souligner l’importance de développer des projets d’eau potable dans le monde entier. Non sans réitérer son engagement à financer ces initiatives et programmes pour opérer un changement durable en offrant aux personnes défavorisées l’accès aux ressources vitales et en améliorant leur qualité de vie.

A LIRE AUSSI :   Covid-19 : Serigne Moustapha Sy interné

Des projets dans 38 pays

Le Fonds qui vise à promouvoir une croissance sociale et économique durable, a mis en place avec succès des projets dans le secteur de l’eau et de l’énergie dans 38 pays à travers le monde. Le programme saoudien de forage de puits et de développement rural en Afrique, par exemple, a contribué à réduire les effets de la sécheresse dans 18 pays africains. Il a servi plus de 5 millions de personnes, avec plus de 8 800 installations d’eau en cours de forage et d’équipement, dont la plupart dépendent de l’énergie solaire pour pomper l’eau.

Dr Abdullah Alsakran, directeur de la stratégie du SFD, a plaidé pour un changement durable. “Le SFD est depuis longtemps fier de s’associer à des personnes et des organisations partageant les mêmes valeurs à travers le monde pour apporter un changement durable et positif. Le Forum Mondial de l’Eau nous offre une occasion unique et opportune de faire exactement cela, en réunissant des experts partageant une passion commune pour l’innovation afin de relever les défis d’aujourd’hui et de demain‘’, a-t-il dit lors d’une table ronde pour fournir une plateforme de dialogue sur le financement.

A LIRE AUSSI :   L'Etat double l'avance Tabaski

2,7 milliards de dollars pour l’eau depuis 1975

Présenté sur un panel d’experts, Eid bin Saleh bin Eid a pris part à une session soulignant l’importance des technologies innovantes et des eaux productives dans l’autonomisation des communautés rurales. “Le SFD a contribué à la réalisation des ODD de l’ONU en développant des projets d’eau potable percutants qui renforcent les économies des communautés et des pays du monde entier. Ces projets ont contribué à améliorer le niveau de vie des personnes défavorisées, en particulier dans les pays en développement. Engagés à changer la vie des gens pour le mieux, mes collègues du SFD et moi-même valorisons participer à des événements comme le Forum Mondial de l’Eau pour partager notre expérience, nos idées et notre expertise. Nous croyons que cela contribue énormément à bâtir un avenir meilleur pour ceux qui en ont besoin”, a souligné le conseiller personnel du Fonds.

Depuis sa création en 1975, le SFD a financé 100 projets de l’eau d’un montant collectif de 2,7 milliards de dollars, soit 14,7 % du total des prêts accordés. Jouant un rôle important dans le financement et la mise en œuvre de projets d’irrigation, ainsi que dans le forage des puits et la construction des barrages. Ceci a eu un impact positif sur l’activité agricole et le développement du reboisement, ainsi que sur la préservation des réserves d’eau et de l’environnement, la lutte contre la désertification et la conservation de l’énergie.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Photo - Sadio Mané (Liverpool) en mode reprise à Salzbourg

Laisser un commentaire