You are currently viewing Embargo du Mali : un guide religieux invite Macky à ne pas être la télécommande de Macron

Embargo du Mali : un guide religieux invite Macky à ne pas être la télécommande de Macron

Médinatoul Cheikh Abdou Khadre Dièylani a célébré l’Aïd El Fitr ce lundi 2 avril. La cité religieuse, nichée entre Sibassor et Gamboul (Kaolack), perpétue ainsi la tradition de feu Cheikh Mouhidine Samba Diallo. Son fils ainé Cheikh Ibrahima Diallo a axé son sermon entre autres sur l’embargo qui frappe le Mali et décidée par la CEDEAO depuis janvier dernier après la volonté de la junte militaire de se maintenir plus longtemps au pouvoir.

Publicités

Pour lui, cette mesure politique détruit des années de relation entre les deux pays. Surtout que, au plan économique, 70 % des produits alimentaires, sanitaires et hydrocarbures passaient par le Port de Dakar. Et que cette asphyxie gêne un pays déjà pauvre et endetté. Depuis, les prix ont doublé.

Aux yeux du guide religieux, Macky Sall, aujourd’hui président en exercice de l’Union africaine, ne doit pas être la télécommande du président français Emmanuel Macron.

Justement, le Mali vient de rompre ses accords de défense avec la France, l’Europe de manière générale.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Qualification en Coupe CAF : changement de mode d'emploi au Sénégal

Laisser un commentaire