You are currently viewing El Hadji Ndaté Diop, à jamais dans nos cœurs… (Dr Massamba Gueye)

El Hadji Ndaté Diop, à jamais dans nos cœurs… (Dr Massamba Gueye)

Mon cher Ndaté, je t’ai envoyé hier un message hier à 13 :37 mns sans savoir que tu ne le lirais jamais car une heure avant, tu avais déjà rendu ton âme à Allah qui te l’Avait Prêtée. Que c’est brutal et dure mais Alhamdulilah. Nous t’avons mis sous terre hier et confié aux anges mais, dans nos cœurs, nous ne t’avons pas enterré parce que nous t’aimons ! Nos cœurs meurtris ont plongé nos yeux dans un océan de larmes.

Publicités

Nos poitrines gonflées n’ont pu contenir nos cordes vocales. Nous avons pleuré ! Qu’Allah nous le Pardonne. De Lui nous venons, à Lui nous retournons (Innaa lilaahi wa Innaa ileyhi raajihun) ! Nous t’avons conduit à ton Pire natal, à côté des tiens, sur la sainte terre de Mame Xaali Amar Faal, ton voisin de stèle depuis hier 13 mars 2022.

Les bouches unanimes ont parlé vrai et nos oreilles attentives ont entendu : « Ndaté Diop était un bon musulman, un citoyen engagé, le symbole de l’humilité, de l’incarnation du professionnalisme, de l’éthique et de la déontologie, le fils digne, le mari exemplaire, le frère respectueux, respectable et respecté ». Ta famille a dit que tu étais le meilleur de ses enfants. Tes amis ont dit avoir perdu le lien, le liant, le soutien discret. Tes confrères et consœurs ont dit que tu étais dévoué à ton métier et généreux dans le partage de ton savoir. Tes voisins ont dit que tu ne leur as jamais causé un tort. Tes congénères ont affirmé ne t’avoir jamais vu dans le répréhensible. Ta belle-famille a dit avoir perdu son aîné véritable, correct et serviable. Les artistes ont dit avoir perdu leur soutien et critique jamais corrompu.

A LIRE AUSSI :   City-Liverpool : nul spectaculaire, Sadio Mané buteur

Moi, Ndaté, j’ai prié pour que, le jour de ma mort, la ferveur et la décence de tes funérailles me soient offertes par Allah. Je suis triste mais je dis Alhamdulilah. Je pense à ta femme, ta complice Astou Sarr, ma discrète et correcte nièce qui a perdu en si peu de temps, sa confidente et tendre mère Ramatoulaye Guissé (paix son âme) et toi son frère de mari. Vous, ses deux repères ! Je pense à vos trois enfants si jeunes et mon cœur se serre mais je demande pardon à Allah et Le supplie de Combler ce vide. Hier, Ndaté, quand j’ai entendu la merveilleuse symphonie de la Wasifa des fidèles de Mame Seydi Hadj Malick Sy (RTA) et du Kurel des mourides psalmodiant les Khassidas de Maam Serigne Touba (RTA) près du mausolée de Maam Xaaly Amar Faal (RTA), j’ai remercié le Ciel de t’avoir connu, d’avoir été ton ami, d’avoir bénéficié de ta confiance et de ton estime car on entendait dans les voix le désir de te voir au paradis. Tu étais le symbole du bon musulman, celui « qui lie le bois au bois ». El Hadji Ndaté Diop, tu resteras à jamais dans nos cœurs. Tu m’as toujours appelé tonton Mass comme mes propres enfants alors que l’âge ne justifiait pas cela. Merci.

A LIRE AUSSI :   L'IGE fouille Mimi Touré

Qu’Allah SWT t’Accueille dans Son Paradis le meilleur. Amiin !

Ton tonton mass, éploré !

Dakar ce 14 mars 2022.

Dr Massamba GUÈYE LBA

Publicités

Laisser un commentaire