You are currently viewing Du nouveau dans l’affaire du bébé de 7 mois retrouvé mort dans un puits

Du nouveau dans l’affaire du bébé de 7 mois retrouvé mort dans un puits

Du nouveau l’affaire Lassana Wagne, nom du bébé de sept mois retrouvé mort et en état de dégradation avancée au fond d’un puits, à Kédougou.

Publicités

L’auteure présumée de l’assassinat serait une voisine de la famille, Fatoumata Tounkara. Mais ce qui indigne le plus, selon Libération, est qu’elle aurait agit sur instruction

L’affaire de la mort de Lassana Wagne, un bébé de sept mois retrouvé sans vie au fond d’un puits dans un village à Kédougou, connaît de nouveaux développements.

Selon Libération, l’enfant aurait été tué sur instruction de la coépouse de sa mère, Fatou Wagué, et de sa grand-mère paternelle, Siya Souaré.

En détention à l’image de ces deux dernières, la principale mise en cause est passée aux aveux ce mercredi 16 mars, 24 heures après son arrestation.

En larmes, elle a déclaré s’être introduite, le jour du drame (jeudi 10 mars), dans la chambre où dormait Lassana Wagne pour le prendre et l’envelopper dans une couverture avant de le jeter dans un puits. En se fondant sur les confessions de la mise en cause, la Gendarmerie a procédé le même jour à la reconstitution des faits. En présence du procureur de la République.

A LIRE AUSSI :   Algérie : 24 migrants sénégalais secourus

La meurtrière présumée a affirmé avoir agi sous la dictée de Fatou Wagué et de Siya Souaré. La première entretenait des relations heurtées avec la mère de la victime. La seconde est la grand-mère paternelle du bébé.

Publicités

Laisser un commentaire