You are currently viewing Du nouveau dans l’affaire du bateau d’engrais détourné

Du nouveau dans l’affaire du bateau d’engrais détourné

À côté de Ndeye Nancy Niang, écrouée, Mamadou Lamine Ngom, en fuite, une troisième personne a joué un rôle actif dans l’affaire de grand banditisme dont a été victime la société Re-Energy et son directeur général Rahul Chandra.

Publicités

Selon Libération, si Rahul Chandra a mis à la disposition de Ndeye Nancy Niang de l’urée d’une valeur de 3,9 milliards FCfa, c’est parce que cette dernière lui avait fait croire qu’un acheteur était prêt à tout prendre pour l’exporter vers le Mali. Son nom ? Atoumane Sy.

Celui-ci disait être le représentant de la société Hacko au Sénégal. Or, tous les documents qu’il a produits à cet effet sont faux, de même que les prétendus contrats d’achat de l’urée qui a été bradé à vil prix sur le territoire national.

Dans son réquisitoire, le parquet avait transmis au juge du deuxième cabinet le mandat de dépôt contre Atoumane Sy. Convoqué en même temps que Ndeye Nancy, il n’a pas comparu.

A LIRE AUSSI :   Saisie record de chanvre indien à Koungheul (Douanes)

Ce n’est pas la première fois qu’il apparaît dans de sales draps au Sénégal. En 2014, il était cité dans l’affaire des 20 millions de dollars appartenant à la Guinée et saisis à Dakar par la Douane.

Publicités

Laisser un commentaire