You are currently viewing Diffamation : le patron de Wari charge l’OFNAC

Diffamation : le patron de Wari charge l’OFNAC

Le directeur général de Wari, Kabirou Mbodje, a porté plainte devant le procureur de la République contre l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) dont l’un des rapports d’activités (2019, 2020 et 2021) a épinglé sa gestion.

Publicités

Selon Les Échos, il poursuit l’institution dirigée par Seynabou Ndiaye Diakhaté pour diffamation et diffusion de fausses nouvelles. Plainte qui vise également les médias ayant repris les parties incriminées du rapport en question.

Pour le patron de Wari, si l’immunité des membres de l’OFNAC faisait obstacle à leur éventuelle inculpation, les personnes et les structures ayant repris et véhiculé ces fausses informations devraient, elles, être poursuivies. Il est ainsi convaincu que l’OFNAC a porté contre lui des accusations mensongères, sans fondement, sans preuve, mélangeant des sujets n’ayant rien à voir les uns avec les autres.

«Les investigations menés (sic) ont permis de révéler que Monsieur Kabirou Mbodje, en violation des dispositions de l’OHADA, se serait accaparé de la société Wari au détriment de ses co-actionnaires… (se serait permis) de transférer le siège de la société au Togo en créant d’autres filiales, aurait refusé de transmettre aux associés des documents sociaux», dit-on dans le rapport. Mais pour Kabirou Mbodje qui rappelle que l’affaire évoquée est pendante, les prérogatives de l’OFNAC se limitent aux sociétés publiques ou privées ayant une relation avec une société publique alors que l’entreprise qu’il dirige ne rentre pas dans ce cadre.

A LIRE AUSSI :   Covid-19 au Sénégal : 1 décès, 129 guéris... 208 militaires testés positifs

 

Publicités

Laisser un commentaire