You are currently viewing Diamniadio – Usine de production de vaccins : le président de l’Allemagne visite le chantier

Diamniadio – Usine de production de vaccins : le président de l’Allemagne visite le chantier

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

À Dakar dans le cadre de l’inauguration du stade Abdoulaye Wade, le président de la République fédérale d’Allemagne a aussi visité ce mardi après-midi le chantier du projet Madiba, une usine basée à Diamniadio et qui doit produire 300 millions de vaccins anti-Covid-19 par an.

Publicités

Dr Frank-Walter Steinmeier, qui était accompagné de Holm Keller, vice-président de Biontech, s’est réjouit de l’état d’avancement des travaux. Son pays a contribué à hauteur de 20 millions d’euros. Pour un projet estimé à 200 (114 milliards FCfa).

Amadou Hott, ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération, de faire comprendre qu’au-delà de ladite pandémie, il est question de produire des vaccins contre la tuberculose, le paludisme, mais également se préparer pour d’autres pandémies.

“C’est la raison pour laquelle, le gouvernement du Sénégal est derrière l’Institut Pasteur de Dakar et mobilise les ressources. L’Etat a mis 12 millions de dollars de son budget dans le projet. Il a octroyé ce site de 3 hectares. Demain, on va rajouter 10 millions d’euros et d’ici à la fin du mois de mai, si les bailleurs tardent à venir, on mettra 65 millions d’euros. Soit près de 40 milliards de francs Cfa”, dit-il comme pour montrer que les pouvoirs publics n’hésiteront pas autant de fois que ça sera nécessaire de mettre la main à la poche pour respecter le rendez-vous : produire la matière première d’ici au mois de juin. En espérant que le produit finit fabriqué entièrement au Sénégal sera prêt d’ici fin 2021 ou en début d’année prochaine.

A LIRE AUSSI :   Diouf Sarr fait le point sur la maladie des pêcheurs

Pour le directeur de l’Institut Pasteur de Dakar, l’enjeu est de s’inscrire sur la vision de l’Union africaine (UA) qui veut qu’on produise 60 % de nos vaccins d’ici l’horizon 2040.

“L’objectif de Madiba est de faire 50 millions de doses dès la fin de cette année, et à partir de l’année prochaine une capacité de 300 millions de doses. Pour le projet Africa Marine, qui concerne la fièvre jaune, il va faire 10 millions l’année prochaine, et 30 millions régulièrement à partir de 2029”, a expliqué Dr Amadou Sall.

Et d’ajouter : “On aura de l’ARN Messager, des vaccins vecteurs et des vaccins inaltines. Nous sommes, au Sénégal, l’un des quatre producteurs pour faire du vaccin contre la fièvre jaune, qualifiés par l’OMS après le Brésil, Sanofi en France et la Russie. Les seuls producteurs qualifiés par l’OMS au niveau de l’Afrique. Le projet Madiba a été conçu par une technologie modulaire dans lequel on va commencer d’abord par créer les différents mobiles. Une fois ces différents mobiles créés, on aura au total une capacité de 300 millions. 200 personnes vont travailler dans ce hangar. Cela correspond à un investissement de plus de 220 millions de dollars avec une capacité générée de revenus de 150 millions de dollars.”

Publicités
A LIRE AUSSI :   Galatasaray : Mbaye Diagne marque en 28 secondes

Laisser un commentaire