You are currently viewing Déchets liquides déversés à Cayar : l’analyse des prélèvements accable l’usine de farine de poisson

Déchets liquides déversés à Cayar : l’analyse des prélèvements accable l’usine de farine de poisson

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Comme l’eau du lac de Mbawane (commune de Cayar), celle qui sort des robinets est dangereusement polluée. Le 19 septembre dernier, le collectif “Taxawu Cayar” représenté par Me Demba Ciré Bathily avait déposé une assignation au tribunal de grande instance de Thiès pour demander une injonction qui fermera temporairement l’usine de farine de poisson Touba Protéine Marine (ex Barna Sénégal).

Publicités

Selon Libération, le collectif prévoit de présenter aujourd’hui, date de l’audience, les preuves démontrant que l’usine a enfreint à plusieurs reprises le Code de l’environnement du Sénégal et que l’étude d’impact environnemental réalisée avant l’ouverture était truffée d’inexactitudes.

Le Laboratoire de toxicologie et hydrologie de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar a effectué le 25 août dernier des prélèvements. Ses conclusions sont sans appel : pollution de l’eau du lac par la matière organique biodégradable avec une faible oxygénation du milieu entraînant une impossibilité de vie aquatique ; taux élevés de métaux toxiques particulièrement le chrome, le sélénium et le mercure.

A LIRE AUSSI :   Covid-19 au Sénégal : les cas explosent

L’eau issue des robinets est aussi contaminée. Certains paramètres particulièrement le chrome et le sélénium ont des valeurs qui dépassent les limites maximales définies dans la norme sénégalaise NS05-033.

Publicités

Laisser un commentaire