You are currently viewing DabaDoc et Orange lancent un service de vidéo-consultation médicale à destination de la diaspora africaine

DabaDoc et Orange lancent un service de vidéo-consultation médicale à destination de la diaspora africaine

DabaDoc et Orange ont lancé DabaDoc Consult, un nouveau service inédit permettant à la diaspora africaine résidant en Europe et aux États-Unis d’offrir instantanément une vidéo consultation médicale à leurs proches résidant dans leur pays d’origine.

Publicités

Le lancement de ce service exclusif vient répondre à une préoccupation partagée par nombre d’émigrés, celle de prendre soin de la santé de leurs parents et de leurs proches résidant dans leur pays d’origine, en leur permettant d’accéder où qu’ils soient à une consultation médicale par vidéo.

Pour ce faire, un processus simple et fluide a été mis au point conjointement par les équipes DabaDoc et Orange Link : le client, issu de la diaspora, désireux d’offrir un DabaDoc Consult doit ainsi se connecter à la plateforme « Transfert Pays » d’Orange, opter pour le montant de consultation qu’il souhaite offrir, puis régler la prestation via sa carte bancaire. Le bénéficiaire du DabaDoc Consult reçoit alors instantanément un code qu’il peut utiliser en guise de règlement de sa vidéo consultation sur la plateforme.

A LIRE AUSSI :   "Barça wala Barsakh" : la Mauritanie expulse 300 candidats au voyage

Lancée par DabaDoc au Maroc en mars 2020 en pleine pandémie, la consultation médicale par vidéo a rapidement été adoptée à la fois par les patients et par les médecins comme une alternative opportune pour limiter la propagation du Covid-19. La crise sanitaire a ainsi joué un rôle de catalyseur dans l’adoption de la vidéo consultation, qui a connu par la suite un engouement important pour toutes les spécialités et consultations ne nécessitant pas une auscultation ou la présence physique du patient. Les bénéfices retirés de la vidéo consultation sont nombreux : gain de temps, discrétion et confidentialité, mais également possibilité d’avoir accès à l’un des 10 000 professionnels de santé référencés sur DabaDoc.com.

Ce nouveau lancement s’inscrit dans la continuité de la stratégie d’Orange de mettre le numérique au service de la santé de chacune et chacun en Afrique, un continent où l’on compte encore 1 médecin pour 1000 habitants (source GSMA). 14 services de e-santé ont déjà été développés par Orange et ses partenaires dans 7 pays africains (conseils et suivi à distance des patients, demande de soins à domicile, suivi de la vaccination des enfants…).

A LIRE AUSSI :   Imam Ndao vote pour Ousmane Sonko

DabaDoc et Orange ont signé en juin 2021 un partenariat stratégique visant à bénéficier de l’expertise technologique et des solutions de paiement d’Orange pour permettre de développer des solutions digitales qui apportent rapidement des bénéfices concrets aux patients et à tout l’écosystème de santé Africain.

Le site web Transfert Pays permet à la diaspora africaine d’acheter à distance des recharges téléphoniques pour leur famille dans la plupart des pays d’Afrique.

L’ambition d’Orange est de développer Transfert Pays pour en faire un portail multiservices dédié à la diaspora africaine, dans l’objectif de faciliter la prise en charge par la diaspora africaine de produits et services essentiels au bénéfice de la famille résidant en Afrique, incluant la santé mais également les recharges télécom.

Orange est présent dans 18 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte 135 millions de clients au 31 Décembre 2021. Avec 6,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2021, Orange MEA est la première zone de croissance du Groupe. Orange Money, son offre de transfert d’argent et de services financiers sur mobile disponible dans 17 pays compte plus de 60 millions de clients. Orange, opérateur multi services, partenaire de référence de la transformation numérique apporte son savoir-faire pour accompagner le développement de nouveaux services digitaux en Afrique et au Moyen-Orient.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Accident tragique à Mballing : le chauffeur du camion n’avait pas...

Laisser un commentaire