You are currently viewing Covid-19 : la Mastercard Foundation et l’initiative Saving Lives and Livelihoods livrent 15,2 millions de vaccins

Covid-19 : la Mastercard Foundation et l’initiative Saving Lives and Livelihoods livrent 15,2 millions de vaccins

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Une première tranche de 15,2 millions de vaccins achetés dans le cadre de l’initiative Saving Lives and Livelihoods (Sauver les vies et les moyens d’existence) est actuellement distribuée à travers l’Afrique. La Mastercard Foundation achète des vaccins pour plus de 65 millions de personnes par l’intermédiaire de Saving Lives and Livelihoods. Les vaccins seront distribués dans chaque pays bénéficiaire par l’UNICEF.

Publicités

Lancée en juin 2021, l’initiative Saving Lives and Livelihoods est désormais un partenariat fort de 1,5 milliard USD qui a pour but la vaccination de millions de personnes, la formation d’effectifs capables de fabriquer les vaccins, et le renforcement des capacités de l’Africa CDC à superviser une campagne de vaccination historique et à répondre efficacement aux futures épidémies.

« La livraison rapide de ces vaccins témoigne de l’efficacité de l’African Vaccine Acquisition Trust. En collaboration avec l’Africa CDC et de nombreuses autres organisations, la Mastercard Foundation soutiendra la vaccination de millions de personnes à travers le continent. De grands efforts sont encore nécessaires pour accélérer de manière décisive le taux de vaccination. Nous appelons les gouvernements, les donateurs, la société civile et toutes les bonnes volontés à apporter leur aide pour sauver des vies et les moyens de subsistance en Afrique », a soutenu Reeta Roy, présidente et directrice générale de la Mastercard Foundation.

A LIRE AUSSI :   Photos - Ndingler : les paysans de retour aux champs

« L’effort de vaccination du continent progresse constamment. En septembre, la première tranche de vaccins achetés par l’AVAT a commencé à être distribuée dans 39 pays. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’annoncer la livraison des vaccins achetés dans le cadre de l’initiative Saving Lives and Livelihoods. Sur le terrain, nous travaillons sans relâche pour injecter ces doses de vaccin, ce qui est la véritable mesure du succès », renseigne de son côté Dr John Nkengasong, directeur de l’Africa CDC.

L’achat de vaccins dans le cadre de l’initiative Saving Lives and Livelihoods est l’aboutissement d’un accord historique négocié en début d’année avec l’African Vaccine Acquisition Trust (AVAT) portant sur l’achat de 400 millions de vaccins Johnson & Johnson et d’un accord plus récent portant sur l’achat de 50 millions de vaccins Moderna. La Mastercard Foundation, qui financera l’achat de 57 millions de vaccins Johnson & Johnson, cherche également à acquérir environ 17 millions de vaccins Moderna. Le mécanisme AVAT a été créé pour permettre aux pays africains de regrouper leurs ressources afin de pouvoir passer des commandes groupées et d’obtenir ainsi des prix réduits.

« Grâce à l’AVAT, nous avons obtenu suffisamment de doses pour vacciner 450 millions de personnes d’ici septembre 2022. À cet égard, l’Afrique a honoré ses engagements. À ce jour, la Mastercard Foundation est la seule fondation à s’être mobilisée pour aider l’Afrique à relever ce défi. Elle a couvert l’intégralité de la commande de l’AVAT de novembre et nous lui exprimons notre reconnaissance pour ce soutien. Nous espérons voir d’autres fondations et entreprises soutenir la fourniture locale et nationale de vaccins », avance Strive Masiyiwa, envoyé spécial de l’Union africaine.

A LIRE AUSSI :   72 kg de chanvre indien saisis à Joal

« L’AVAT a fourni un remarquable effort de collaboration dans lequel l’Afreximbank est fière d’avoir joué un rôle. Les dispositions pour l’approvisionnement et la distribution des vaccins ont été prises sur la base d’une garantie de 2 milliards USD accordée par l’Afreximbank aux fabricants de vaccins, avec le soutien de partenaires. Grâce à ces efforts combinés, la reprise des échanges et du commerce sur tout le continent sera accélérée », explique pour sa part Benedict Oramah, président de l’Afreximbank.

« Fabriqués en partie en Afrique du Sud, les vaccins fournis par l’AVAT démontrent que la production locale et les commandes groupées – conformément à la vision de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) – sont indispensables au redressement économique et à une économie post-covid plus durable à travers le continent », ajoute Mme Vera Songwe, sous-secrétaire générale des Nations Unies et secrétaire exécutive de l’UNECA (Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique).

Le déploiement de la campagne de vaccination dans le cadre de l’initiative Saving Lives and Livelihoods sera dirigé par l’UNICEF, qui supervise la livraison des vaccins pour l’effort global de l’AVAT. L’UNICEF possède une vaste expérience de la livraison de vaccins et bénéficie de relations solides et bien établies avec les pays africains. L’UNICEF soutient également l’achat de vaccins pour l’initiative Saving Lives and Livelihoods ainsi que l’effort plus général d’achat de vaccins de l’AVAT.

A LIRE AUSSI :   Jaxaay : un père de famille tire sur le répétiteur de son fils

« L’UNICEF est fier de continuer à soutenir l’AVAT et l’Africa CDC et de contribuer ainsi à la vaccination de millions de personnes en Afrique qui seraient sinon laissées pour compte », conclut Mme Henrietta Fore, directrice générale de l’UNICEF. « Nous allons mettre notre longue expérience de l’approvisionnement et de la livraison de vaccins dans le monde entier au service de la réduction des inégalités en matière de vaccins et contribuer à assurer la sécurité des personnes. »

Publicités

Laisser un commentaire