You are currently viewing Cour suprême : le point sur les recours des magistrats Souleymane Téliko et Ngor Diop

Cour suprême : le point sur les recours des magistrats Souleymane Téliko et Ngor Diop

Courant décembre 2020, le conseil de discipline de la magistrature avait blâmé Souleymane Téliko, alors président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS). Même si cette sanction est la plus basse possible, Souleymane Téliko, coupable d’avoir tenu des propos sur le déroulement du procès de Khalifa Sall d’après la hiérarchie, la conteste. Pour preuve, il a saisi la Cour suprême d’un recours pour excès de pouvoir qui vise l’Etat, le ministère de la Justice et le Conseil supérieur de la magistrature. C’est ce 10 mars que la Chambre administrative se penchera sur cette procédure, selon Libération quotidien.

Publicités

Le même jour, la Cour suprême est appelée à statuer (enfin) sur une affaire concernant un autre magistrat : Ngor Diop. Président du tribunal de Podor, Ngor Diop avait été affecté, en aout 2020, comme conseiller à la Cour d’appel de Thiès- suivant une consultation à domicile des membres du Conseil supérieur- après avoir placé sous mandat de dépôt un marabout-pyromane. Ce, malgré les multiples pressions venues du procureur général de Saint-Louis et du ministère, d’après ses avocats.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Touba : Marié à deux épouses, il détourne une mineure et l'engrosse

Laisser un commentaire