You are currently viewing Convocation : les sages consignes de Sonko

Convocation : les sages consignes de Sonko

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Ousmane Sonko se veut clair, sa convocation chez le doyen des juges dans le cadre de l’affaire Adji Sarr est tout à fait ordinaire. Dans une déclaration de presse, tenue ce mercredi, le leader de Pastef affirme qu’il compte donc se rendre au tribunal ce jeudi 3 novembre et rentrer chez lui tranquillement “Inchalla” pour poursuivre son “Nemeekou Tour”. Il ne s’inquiète aucunement d’être arrêté, contrairement aux rumeurs.

Publicités

Le député de la 13e législature considère que le président Macky Sall est un peureux. Car pour une simple convocation, il a fui le pays, pour le Sommet de la Ligue arabe, et mobilisé toute l’Armée, notamment un escadron de 900 soldats venant de la région de Fatick dont des élèves gendarmes.

Comme pour replacer les choses dans leur contexte, il dit avoir lui même exigé une convocation depuis longtemps. Vu que le concerné qu’il est sur le dossier n’a pas été entendu depuis 18 mois alors qu’étant inculpé et placé sous contrôle judiciaire. Il n’empêche, sa coalition a gagné entretemps deux élections (locales puis législatives).

A LIRE AUSSI :   Grand Mbao : un camion-citerne tombe sur un taxi et fait 2 morts

Le maire de Ziguinchor invite ses militants, les jeunes particulièrement, et les leaders de Yewwi Askan Wi qui sont venus le voir, à ne pas l’accompagner. À part ses avocats. Il se réjouit d’ailleurs de la solidarité des leaders de Yewwi Askan Wi dont Khalifa Sall et Dethié Fall qui ont écourté leurs tournées politiques à l’étranger. Sans oublier le professeur Mary Teuw Niane et l’ex procureur Alioune Ndao qui, pourtant, ne sont pas de son camp politique.

Publicités

Laisser un commentaire