You are currently viewing Construction d’une Afrique résiliente au climat : le plaidoyer du ministre Ndeye Saly Diop Dieng

Construction d’une Afrique résiliente au climat : le plaidoyer du ministre Ndeye Saly Diop Dieng

La 66e session de la Commission de la condition de la femme se déroule, du 14 au 25 mars, au siège des Nations Unies à New York (USA). Où il est question de l’égalité des sexes comme solutions au changement climatique, l’environnement et la réduction des risques de catastrophe.

Publicités

En marge de cette rencontre, le ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants a pris part à un évènement parallèle organisé par l’Union africaine à New-York sur la thématique «Leadership des femmes dans l’atténuation de l’impact du changement climatique et la construction d’une Afrique pacifique et durable résiliente au climat».

Ndeye Saly Diop Dieng rappelle d’emblée que ce thème entre en droite ligne avec les cinq défis identifiés par le président Macky Sall en sa qualité de président de l’Union Africaine dont celui lié à l’environnement.

Rapporté au contexte international, dit-elle, la thématique répond aux exigences des conventions et cadres internationaux auxquels le Sénégal a souscrit sur l’égalité des sexes, le Protocole de Rio, la Convention-Cadre des Nations-Unies sur le Changement Climatique où le genre est de plus en plus valorisé et reconnu comme partie intégrante des mesures efficaces pour atténuer et s’adapter aux changement climatiques. Et de mettre en évidence les acquis face aux multiples défis induits par les changements climatiques. “Ainsi le Sénégal a entamé le processus d’élaboration de son Plan National d’Adaptation afin d’intégrer ces actions climatiques dans les processus de planification et de budgétisation. Il s’agit surtout de renforcer les capacités techniques, institutionnelles et financières des acteurs clés au niveau national, sectoriel ou local”, a-t-elle expliqué.

A LIRE AUSSI :   Covid-19 au Sénégal : 1 nouveau décès, 13 contaminations

Cette rencontre de haut niveau a enregistré la participation de plusieurs ministres en charge de la femme, de l’environnement, avec la présence de Bineta Diop envoyée spéciale du président de la Commission de l’Union Africaine en charge de la femme, de la paix et de la sécurité. Avec, à la clé, d’importantes résolutions qui visent à placer la femme au cœur des stratégies pour faire face aux changements climatiques.

La veille, déjà, Ndeye Saly Diop Dieng a reçu Maria José da Fonseca Monteiro de Jesus, secrétaire d’État pour l’égalité et l’inclusion de la République démocratique du Timor-Leste dans les locaux de la mission du Sénégal aux Nations Unies.

Publicités

Laisser un commentaire