You are currently viewing Conseil départemental de Kaolack : pourquoi Pape Mademba Biteye a laissé tomber

Conseil départemental de Kaolack : pourquoi Pape Mademba Biteye a laissé tomber

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Le directeur général de la SENELEC, Pape Mademba Biteye a expliqué pourquoi il a abandonné la procédure pour faire invalider la victoire de Ahmed Youssouf Bengelloun de la coalition Ànd Nawlé Ànd Liguéey à la présidence du Conseil départemental de Kaolack. Pour rappel, le camp d’en face avait organisé une manifestation vendredi passé dans le but de protester contre tout hold-up électoral. Ci-dessous, son commentaire.

Publicités

“Chères Kaolackoises, chers Kaolackois,

Les dernières élections territoriales ont été un moment fort de notre expérience démocratique en tant que nation. Elles ont donné l’occasion aux citoyens et citoyennes de ce pays de s’exprimer, de se faire entendre et de partager leurs préoccupations majeures et leurs aspirations profondes.

C’est ma foi, sans arrière-pensée en la solidité et le caractère vibrant de la démocratie sénégalaise, qui a principalement motivé mon engagement politique et mon ambition de participer activement dans le développement de ma communauté.

Avec une loyauté constante envers SEM Macky Sall, leader de la coalition Benno Bokk Yakar, je me suis donné sans réserve pour porter la bonne cause, celle du renforcement de sa stratégie de développement déclinée dans la sphère locale tout en manifestant ma détermination viscérale pour l’épanouissement de ma ville natale Kaolack.

A LIRE AUSSI :   Dr Amadou Sall (Institut Pasteur de Dakar) : "Il ne faut pas exclure une 4e vague"

En ces moments historiques de liesse nationale, de célébrations méritées et saluées par l’ensemble des Sénégalaises et des Sénégalais, il est plus qu’impératif de toujours inscrire les actions et les attitudes dans la dynamique de paix et de cohésion sociales, seules garantes de stabilité et de développement de notre chère patrie.

Dans ce contexte, et après concertation avec notre leader, le Président de la Coalition BBY, et compte tenu de ma volonté farouche de toujours mettre mon pays, ma patrie au-dessus de toute autre considération que j’ai pris l’option de surseoir au recours intenté à la suite de la proclamation des résultats provisoires de l’élection du conseil départemental.

J’ai chaleureusement félicité Monsieur Bengelloune à qui j’ai manifesté ma volonté authentique et ma disposition permanente à l’accompagner dans la prise en charge de sa mission hautement importante et attendue de tous les Kaolackois.

Kaolack sera toujours au cœur de mes préoccupations et les Kaolackoises et Kaolackois qui m’ont soutenu depuis le début peuvent se rassurer que notre serment de nous investir pour notre terroir et notre pays reste intact et raffermi.

A LIRE AUSSI :   Dahra Djolof : un candidat au Bfem aurait violé sa cousine de 8 ans

Je voudrais remercier du fond du cœur tous ceux et celles qui se sont sacrifiés des jours durant pour faire avancer nos idées et nos ambitions pour ce département charnière du pays.

Le travail continue derrière son Excellence Monsieur le Président de la République.”

Publicités

Laisser un commentaire