You are currently viewing Conférence Sahara : la BAL a travaillé avec 40 fournisseurs locaux

Conférence Sahara : la BAL a travaillé avec 40 fournisseurs locaux

  • Auteur/autrice de la publication :

Au-delà de la participation de l’AS Douanes, finaliste en titre, le Sénégal gagne beaucoup d’opportunités en abritant une étape de la Basketball Africa League (BAL). Lors du lancement de la saison 4 ce mardi 7 novembre, à Dakar, son président Amadou Gallo Fall a détaillé certains avantages.

« L’année dernière, en 10 jours de compétition au Sénégal, notre contribution directe dans l’économie est chiffrée à 3 milliards de FCfa. Nous avons utilisé 40 fournisseurs locaux. L’inclusion sociale est l’un de nos objectifs car cela va du transport à l’hôtellerie en passant par la mode et la culture. C’est ça la BAL, une synergie entre le sport et la culture », a-t-il dit.

« Dans le domaine de la formation,  nous avons organisé dans les trois pays des sessions pour développer l’expertise locale. 400 entraîneurs ont été ciblés en présence physique et virtuelle. En juillet dernier, 28 entraîneurs venus de 17 pays ont fait des stages dans des équipes de la NBA pendant la Summer League à Las Vegas. L’un d’eux, Emmanuel Mavomo, est engagé comme coach assistant (Austin Spurs, NBA G League). 6 femmes dont 2 Sénégalaises, à travers le programme BAL4Her, ont eu l’opportunité de séjour en mentorat dans des franchises de la NBA, toujours aux USA », a-t-il expliqué ensuite.

Pour Gallo Fall, le continent a un énorme potentiel. Ce qui les encourage à faire de la BAL, l’une des meilleures ligues au monde. 70 000 fans ont assisté aux matchs diffusés dans 214 pays. Et l’ambition, d’après lui, « est de continuer à créer des opportunités en dehors du terrain, de créer un contenu qui n’a rien à envier aux autres afin de développer tout l’écosystème qui permettra de mener nos destinées nous-mêmes en Afrique car on a la capacité d’exister ».

La première étape de la phase de groupes démarre au mois de mars en Afrique du Sud avant de passer par Caire, Dakar, entre avril et mai. Les deux premiers de chaque poule se qualifient directement pour le Final 8 de Kigali, plus les deux meilleurs troisièmes.

 

 

 

Laisser un commentaire