You are currently viewing “Ceux qui ont tué François Mancabou paieront…” (avocat)

“Ceux qui ont tué François Mancabou paieront…” (avocat)

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Le décès de François Mancabou, présumé membre de la “Force spéciale”, poursuivi pour complot contre l’autorité de l’État, actes de nature à occasionner des troubles publics graves et à compromettre la sécurité publique, association de malfaiteurs…, a mis ses avocats dans tous leurs états. Dans un entretien avec L’Obs, Me Ousseynou Gaye rejette d’emblée la thèse de la “mort accidentelle” établie par l’hôpital Principal de Dakar le 13 juillet.

Publicités

“Est-ce que vous pouvez voir un médecin d’un hôpital délivrer un avis de décès à la place d’un certificat médical ? Personne n’est fou”, a-t-il lâché, s’attendant à un certificat de genre de mort sans une autopsie, à la limite, pour au moins leur donner la nature et la cause efficiente du décès.

CPI, cour de justice de la CEDEAO…

Pour lui, l’ancien garde corps du ministre Cheikh Tidiane Gadio ne s’est pas livré à ses proches par hasard. “Quand vous savez que vous allez mourir, vous avez toujours un moment de lucidité que Dieu vous donne pout parler à votre famille. Il a tout dit en détail. Il a refusé de coopérer et on l’a torturé à mort”, a révélé la robe noire.

A LIRE AUSSI :   Covid-19 / Dr Bousso : "La situation est tendue"

À la question de savoir s’il envisage d’aller jusqu’au bout, Me Ousseynou Gaye répond : “Bien entendu. Ceux qui ont tué François Mancabou payeront pour ça.” Une façon d’indexer le commissaire de la Sûreté urbaine, Bara Sangharé, et ses hommes. “Leurs noms iront à la Cour pénale internationale, à la Cour de justice de la CEDEAO et dans tous toutes les notes d’informations”, a-t-il promis.

Publicités

Laisser un commentaire