You are currently viewing Braquage armé à Mbour : la bande à Niangua Niang tombe

Braquage armé à Mbour : la bande à Niangua Niang tombe

Une redoutable bande de malfaiteurs a été neutralisée par la police. Elle est au cœur de plusieurs agressions armées dont la dernière en date a eu lieu à Mbour où un ressortissant indien a été délesté de 19 millions de FCfa.

Publicités

En effet, après cette agression, le commissariat de Mbour avait sollicité le concours de la Sûreté urbaine (SU). Les recoupements effectués ont permis de savoir que le même gang avait été identifié auparavant car il était cité dans des cas de vols à l’arrachée. Les soupçons ont été confirmés par les résultats des réquisitions qui avaient localisé les suspects dans le secteur de Mbour, au moment de l’agression du ressortissant indien.

Le 29 avril dernier, deux membres, Mamadou Fall alias « Saer » et Moussa Touré dit « Ndiambé », ont été interpellés à Wakhinane Nimzatt par le poste de police de la localité au cours d’un contrôle routier. Mis à la disposition de la SU et confrontés aux éléments glanés par les enquêteurs, les mis en cause ont fini par avouer leur participation à l’agression.

A LIRE AUSSI :   Une des quotidiens du mercredi 5 mai 2021

« Saer » a admis avoir pris part à cette agression après une information reçue des prénommés Niangua et Issa. C’est ainsi qu’ils se sont rendus à Mbour, à bord de leurs motos, après avoir identifié la « cible ». Il a renseigné que leur bande était armée d’un pistolet détenu par la personne surnommée « Zig ». Ainsi, dès qu’ils ont aperçu la victime, un membre de la bande répondant au surnom de « Lourd » a rapidement arraché son sac, sous la menace, avant qu’ils ne quittent les lieux à bord de leurs motos T-Max pour regagner Dakar.

Son acolyte Moussa Touré alias « Ndiambé » a également reconnu avoir participé à l’agression à l’issue de laquelle il a reçu 700.000 FCfa. Il a ajouté qu’outre “Saer” et lui, la bande était composée des prénommés Issa, Niangua, Lourd, Zig et Sinou.

La poursuite des investigations a permis de procéder à l’interpellation des nommés Issa Ndiaye et Niangua Niang – le cerveau – entre Pikine Icotaf et Pikine Guinaw Rail. Interrogés, ils ont reconnu avoir participé à l’agression à l’issue de laquelle ils ont reçu chacun un montant de 650.000 FCfa.

A LIRE AUSSI :   Vaccin contre le Covid-19 : Moderna annonce 94,5 % d'efficacité

Les suspects ont été conduits à Mbour ainsi que les objets saisis par devers eux. Par ailleurs, les deux motos T-Max qu’ils conduisaient ont été immobilisées.

Libération

Publicités

Laisser un commentaire