You are currently viewing Bébé déclaré mort par erreur : liberté provisoire pour l’infirmière

Bébé déclaré mort par erreur : liberté provisoire pour l’infirmière

Du neuf dans l’affaire D. Diallo du nom de ce nourrisson faussement déclaré mort à l’hôpital de Kaolack et qui a finalement rendu l’âme aprés sa réadmission en pédiatrie. Placée en garde à vue depuis, S.Diéne, l’aide-infirmière qui avait rédigé le certificat de décès, a fait face au procureur ce jeudi.

Publicités

Elle a été inculpée pour mise en danger de la vie d’autrui et usurpation de la fonction de médecin. N’empêche, S.Diéne a obtenu une liberté provisoire et c’est ce 18 mai qu’elle sera jugée devant le tribunal de Kaolack.

Par ailleurs, un autre rebondissement est survenu dans cette affaire. A. Diallo, le père de la victime, avait plus tôt retiré sa plainte à l’origine de l’enquête ouverte par le parquet.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Médina : un réseau de trafiquants de drogue démantelé

Laisser un commentaire