You are currently viewing Barrages Mondial : l’Égypte dompte les champions d’Afrique

Barrages Mondial : l’Égypte dompte les champions d’Afrique

Le Sénégal a perdu le barrage aller du Mondial 2022 qui l’opposait à l’Égypte (0-1) ce vendredi. Cela met fin à leur belle série de 19 matchs sans défaite. Le finaliste déchu lors de la dernière CAN prend ainsi une petite revanche sur Sadio Mané et Cie, tenus d’inverser la donne le 29 mars au stade Abdoulaye Wade.

Publicités

La douche froide est de mise dès la 4e minute. Le duo de l’axe central Kalidou Koulibaly-Abdou Diallo a laissé filer une balle en profondeur. Mohamed Salah s’en empare et tire sur la balle transversale. Mais le cuir rebondit entre les jambes de Saliou Ciss et termine dans les buts. Le nombreux public du stade international du Caire est aux anges.

Comble de malheur, Abdou Diallo, touché aux adducteurs, est contraint de céder la place à Pape Abou Cissé (14e). Pareille infortune dans le camp d’en face avec la sortie d’Abdelmonem. Saignant du nez depuis son contact avec Sadio Mané, il est remplacé par son coéquipier à Al Ahly, Yasser Birahim.

A LIRE AUSSI :   Une des quotidiens du mercredi 9 décembre 2020

Malgré une meilleure possession (52 %), le Sénégal n’a cadré aucun tir. Sadio n’a eu qu’une incursion (37e). La configuration est relativement meilleure au retour des vestiaires. Famara Diédhiou rate une tête à la 50e puis est trop juste pour couper le centre à ras de terre d’Ismaila Sarr. Qui, à son tour, voit son plat du pied buter sur le gardien adverse (79e).

L’entrée de Bamba Dieng et de Pape Gueye n’apportent pas grand-chose. Ni les nombreux coups de pied arrêtés. Des séquences qu’il faudra parfaire mardi prochain pour espérer jouer un deuxième Mondial d’affilée.

Fiche Sénégal : Édouard Mendy – Kalidou Koulibaly, Abdou Diallo (Pape Abou Cissé 14e), Saliou Ciss, Bouna Sarr – Nampalys Mendy, Idrissa Gana Gueye, Cheikhou Kouyaté (Pape Gueye 89e) – Ismaila Sarr, Sadio Mané, Famara Diédhiou (Bamba Dieng 62e). Coach : Aliou Cissé.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Affaire Sonko : le juge Mamadou Seck s'est dessaisi pour convenances personnelles et craintes pour sa famille

Laisser un commentaire