You are currently viewing Bara Dolly : “Mes larmes en prison, le rasage et les prières de l’imam”

Bara Dolly : “Mes larmes en prison, le rasage et les prières de l’imam”

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

En détention pour offense au chef de l’État au lendemain du rassemblement de Yewwi Askan Wi le 8 juin, le député Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly a bénéficié d’une liberté provisoire avant la Tabaski. Selon L’Obs, il est revenu sur ce qui l’a marqué en prison.

Publicités

“J’ai pu découvrir que la vie ici bas n’a pas de valeur qu’on lui prête. Rien ne vaut les bonnes actions. L’engouement et l’adhésion dont les détenus ont fait montre m’a agréablement surpris. Tout de même l’acte qui m’a le plus marqué reste le jour où j’ai demandé à un imam qui est comme moi dans les liens de la détention de me raser. Comme le rasage, quand j’ai sollicité ses prières, la seule chose qu’il formulée à mon endroit a été mon élargissement avant la Tabaski, oubliant qu’il était comme moi prisonnier et pour 5 ans encore. Je ne pouvais à l’instant retenir mes larmes. Cela a coïncidé avec un jeudi”, a raconté la tête de liste départementale de l’inter coalition Yewwi-Wallu à Mbacké.

A LIRE AUSSI :   Une des quotidiens du lundi 23 novembre 2020

Il promet s’il est réélu député de s’évertuer à éradiquer les longues détentions dans les prisons.

Publicités

Laisser un commentaire