You are currently viewing Autonomisation et leadership des femmes : l’engagement du mouvement KREM

Autonomisation et leadership des femmes : l’engagement du mouvement KREM

Le renforcement de l’autonomie économique des femmes rurales et urbaines permettra de consolider leur leadership politique en leur permettant d’accéder aux financements. C’est ce qu’a compris Mariama Cissé Niasse, responsable des femmes du mouvement KREM (Kaolack sur les rampes de émergence) au niveau des quartiers Sam et Médina Baye.

Publicités

“Pour atteindre et maintenir les objectifs de développement à long terme, il est primordial de travailler avec les communautés et les organisations de base, surtout les groupements de femmes. L’égalité des genres et la promotion de l’autonomisation des femmes sont des objectifs de développement que le mouvement KREM veut instaurer à travers le département de Kaolack, le Sénégal en général”, a expliqué Mariama Cissé Niasse lors de sa rencontre avec la presse ce samedi.

Selon elle, l’autonomie économique et l’autonomisation politique figurent au premier plan des besoins stratégiques des femmes. “Une femme apportant une contribution économique à son ménage et à sa communauté a plus de chances d’être écoutée et pouvoir gérer la scolarisation de ces enfants. Le leader du KREM Pape Mademba Bitèye suit la politique du chef de l’État, Macky Sall, dont les efforts et engagements ont permis de réduire de nombreux obstacles à l’égalité sociale, culturelle et religieuse des femmes rurales et urbaines.” Notamment l’accès facile au crédit avec de faibles taux de remboursement. Ce qui leur a permis de lancer des activités génératrices de revenus – vente de fruits et légumes, élevage et maraîchage.

A LIRE AUSSI :   Mali : Bah N’Daw démissionne, Assimi Goïta devient président

“Pour augmenter le nombre de bénéficiaires potentiels, le mouvement KREM va ainsi chercher d’autres financements auprès de ses partenaires afin d’atteindre la cible”, a-t- elle promis avant d’appeler les militants à adhérer à la politique du président Macky Sall qui a transformé le pays à travers le Plan Sénégal Émergent. D’où l’engagement de se remettre au travail pour élargir les bases du mouvement de Pape Mademba Bitèye, directeur général de la Senelec.

Ndiaye Kébé Biaye

Correspondant à Kaolack 

Publicités

Laisser un commentaire