You are currently viewing Audition : Sonko, le silence et le refus de signer le procès-verbal

Audition : Sonko, le silence et le refus de signer le procès-verbal

  • Auteur/autrice de la publication :

Ousmane Sonko n’a pas changé de stratégie au cours de l’audience de première comparution devant le juge d’instruction. C’est vers 11h30 que l’audition a démarré. Il a été assisté par son pool d’avocats. Le juge Oumar Maham Diallo lui a notifié les chefs d’accusation qui lui sont opposés. Selon L’Obs, le leader de Pastef, comme à l’enquête préliminaire, a opposé le silence. Ce qui n’a pas empêché au magistrat de l’inculper.

Ensuite, la défense a sollicité la mise en liberté provisoire, assortie d’un contrôle judiciaire. Durant 4 tours d’horloge, Me Ciré Clédor Ly et Cie ont plaidé, demandant à Maham Diallo de prendre une décision d’apaisement en l’autorisant de rentrer chez lui. Après leurs plaidoiries, une pause de 5 minutes a été observée.

A la reprise, le juge a délibéré sur la demande, en refusant la mise en liberté provisoire. Il a alors bouclé la séance en décernant à l’ex inspecteur des Impôts, un mandat de dépôt. Poursuivant dans la logique, ce dernier a refusé de signer le procès-verbal de l’audition de première comparution. Il est désormais pensionnaire de la prison de Sébikotane, dans une chambre spéciale.

Laisser un commentaire