You are currently viewing Auchan Mbao : les 11 “casseurs” vers la Chambre criminelle

Auchan Mbao : les 11 “casseurs” vers la Chambre criminelle

Le juge Mamadou Seck revient en scelle. Non pas sur le dossier de viol et menaces de mort impliquant le leader de Pastef Ousmane Sonko, qu’il avait abandonné en cours d’instruction pour “convenance personnelle”, mais pour les dossiers dérivés de cette affaire.

Publicités

Selon L’Obs, parmi la cinquantaine de jeunes arrêtés lors des manifestations à Rufisque, 11 ont été épinglés pour le saccage de la boutique Auchan de Mbao. Le procureur Serigne Bassirou Gueye, après deux retours de parquet a confié le dossier au juge du huitième cabinet.

DDéférés pour des faits criminels, ils passeront un bon bout de temps en prison, s’ils sont inculpés et envoyés en prison par le juge Seck.

.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Saint-Louis : un émigré surprend sa copine en partouze

Laisser un commentaire