You are currently viewing Assemblée nationale : Yewwi-Wallu va dissoudre le HCCT si…

Assemblée nationale : Yewwi-Wallu va dissoudre le HCCT si…

Dethié Fall, Abdou Mbacké Bara Doly et Mamadou Lamine Diallo, députés de la 13e législature, n’ont pas tourné autour du pot pour pointer l’inutilité du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT) dont les élections de renouvellement de ses conseillers sont prévues le 4 septembre prochain. En conférence de presse ce mercredi, ces leaders de l’inter coalition Yewwi-Wallu ont tout bonnement plaidé pour sa dissolution.

Publicités

Un autre leader, Cheikh Tidiane Dieye, précise tout de même que Yewwi-Wallu ne va pas boycotter l’élection du HCCT. Mais que, voulant rester constante dans leur démarche, la coalition, une fois installée à l’hémicycle, compte introduire une proposition de loi dans ce sens.

Il estime en effet que le peuple sénégalais ne veut plus d’une politique fondée sur le gaspillage, le recasement d’une clientèle politique. “D’ailleurs, dans notre programme de législature, nous avons dit que si nous sommes majoritaires, nous allons dissoudre le HCCT. Car cela n’a rien à voir avec les objectifs fixés dans les Assises nationales. Nous ne pouvons pas perdre du temps à battre campagne pour un organe sans utilité. C’est 10 milliards FCfa alors que les Sénégalais souffrent avec les inondations, la santé, les embouteillages…”, a-t-il expliqué.

A LIRE AUSSI :   Une des quotidiens du vendredi 17 décembre 2021

Au sortir des élections locales, Benno Bokk Yaakaar a raflé 82 postes de députés. Mais elle est talonnée par Yewwi Askan Wi (56) et Wallu Sénégal (24). Ces deux mouvances réunies ne cherchent plus que trois députés pour avoir la majorité et imposer la cohabitation. À Pape Diop (Bokk Gis Gis/Liguey), Pape Djibril Fall (Les Serviteurs) et Thierno Alassane Sall (AAR Sénégal) d’arbitrer.

Publicités

Laisser un commentaire