You are currently viewing “Akon City” : une arnaque à 6 milliards de dollars

“Akon City” : une arnaque à 6 milliards de dollars

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

C’était prévisible : lundi 21 novembre, lors du passage du ministre du Tourisme et des Loisirs, des députés ont exigé des comptes sur le projet «Akon city» dont le début des travaux était annoncé, par son promoteur, pour «le premier trimestre de 2021» après le lancement en grandes pompes en septembre 2020. Jusqu’à hier, la ville futuriste, dont la première phase devait s’étaler sur 55 hectares grâce à «6 milliards de dollars» qu’Alioune Badara Thiam dit Akon prétendait avoir mobilisé avec ses «partenaires» est toujours coincé dans le futur. Tout comme le foyer que le chanteur et homme d’affaires avait annoncé pour les jeunes de Mbodiène et qui est encore à l’état de chantier.

Publicités

La vérité est que ce financement qu’Alioune Badara Thiam disait avoir mobilisé est une arnaque et lui-même le sait. Selon les informations de Libération, la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégal (SAPCO), qui a signé une convention de bail avec Alioune Badara Thiam, a servi une mise en demeure à ce dernier. Dans la mise en demeure, la SAPCO somme le promoteur de commencer les travaux mais aussi de payer le «ticket d’entrée» financier qu’Alioune Badara Thiam n’arrivait même pas à mobiliser depuis la signature de la convention. Ce, sous peine de dénonciation de la convention.

A LIRE AUSSI :   Un véhicule bourré de chanvre indien intercepté sur la berge d'un bras de mer

Pour éviter cette issue, Alioune Badara Thiam a (enfin) payé une …partie du «ticket d’entrée», non sans revoir en baisse ses ambitions. En lieu et place de la maquette présentée lors du lancement du projet, il a promis de présenter, au plus tard en décembre prochain, une version réduite du projet. Dans la foulée, il s’est engagé – une fois de plus – à commencer les terrassements en janvier 2023. Encore une date à surveiller.

Publicités

Laisser un commentaire