You are currently viewing Affaire de viol présumé opposant Kabirou Mbodjie à sa nièce : le juge décrète la prescription des faits

Affaire de viol présumé opposant Kabirou Mbodjie à sa nièce : le juge décrète la prescription des faits

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post comments:0 commentaire

Les déboires judiciaires s’enchaînent pour Kabirou Mbodjie, le fondateur de Wari. Ecroué à Paris pour un triple viol et sous le coup d’une information judiciaire ouverte à Dakar pour blanchiment et fraude fiscale portant sur 3 milliards de FCfa, il sera sûrement l’absent le plus présent ce jeudi devant la Chambre d’accusation de Dakar.

Publicités

Pour rappel, Kabirou Mbodjie avait été accusé de viol par sa nièce. Des faits qui se seraient déroulés dans son appartement situé en centre-ville. Mais à la suite de l’instruction, le parquet avait, dans son réquisitoire, constaté la prescription des faits en indiquant qu’à l’époque (2017) le viol était un délit pas un crime.

Le juge avait rendu une ordonnance dans ce sens. Mais l’avocat de la victime présumée, Me Baboucar Cissé, qui dénonce le fait que le juge soit resté 3 ans sans poser le moindre acte d’instruction comme on tentait de saboter le dossier, a fait appel à cette ordonnance qui sera en procès ce jeudi.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Considéré comme absent, capitaine Touré bientôt arrêté

Laisser un commentaire