You are currently viewing Affaire Astou Sokhna : “7 sages-femmes sacrifiées pour satisfaire la demande sociale”

Affaire Astou Sokhna : “7 sages-femmes sacrifiées pour satisfaire la demande sociale”

La présidente de l’Association des sages-femmes d’État du Sénégal s’est prononcée sur l’affaire Astou Sokhna, une dame de 34 ans qui serait morte après 20h d’attente au niveau de la maternité de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga alors qu’elle devait accoucher par césarienne. sort de son mutisme. Et c’est pour regretter le sort de ses collègues.

Publicités

“Nous nous inclinons devant la mémoire de toutes les femmes qui ont perdu la vie en donnant la vie. Nos condoléances à la famille de Astou Sokhna. Eh Oui, des têtes sont tombées : 7 sages-femmes sacrifiées pour satisfaire la demande sociale toujours dans les locaux de la police. La gynéco en sursis pour que la maternité ne soit pas fermée, le docteur Amadou Gueye Diouf, Directeur de l’hôpital, limogé”, a-t-elle posté sur Facebook.

Au delà d’une possible “négligence médicale”, c’est pourtant l’accueil peu chaleureux de certaines sage-femmes qui est déploré. Sur les réseaux sociaux, beaucoup de victimes présumées ont raconté leurs mésaventures avec ce pan d’un grand corps malade qu’est la Santé.

Publicités
A LIRE AUSSI :   Campagne de lutte contre la privatisation de l'eau en Afrique : un modèle qui inspire des Sénégalais

Laisser un commentaire