Wade : “J’ai le sentiment que Sonko a manqué de prudence et a été piégé”

Me Abdoulaye Wade s’est prononcé pour la première fois sur l’affaire de viol présumé opposant le député Ousmane Sonko à la masseuse Adji Sarr.

« J’ai le sentiment que Sonko a manqué de prudence et a été piégé. Apparemment, son inexpérience a été exploitée par un adversaire puissant et futé qui connaît ses faiblesses », a commenté l’ancien président de la République (2000-2012).

« Je condamne cette façon d’éliminer un adversaire politique. Le Pds exige que la provocation soit constatée et qu’il soit dit qu’il n y a pas de délit. En conséquence le Pds s’oppose à la levée de l’immunité parlementaire du député Sonko”, a-t-il poursuivi dans un communiqué.

Sur le même sujet

Leave a Comment