Violée par le mari de sa tante, elle est morte après avoir donné la vie

Libération raconte tragique d’A.M.D, une fille de 22 ans violée et engrossée par le mari de sa tante. Elle est finalement décédée ce mardi des suites de complications après avoir accouché d’un bébé prématuré de sexe masculin.

Le drame remonte en juin dernier à Cabrousse (département de Oussouye). Le mis en cause, L. Ndao, a disparu abandonnant son épouse et ses deux enfants.

Convoyeur de fonds dans une société à Ziguinchor, il profitait de l’absence de la tante de la victime pour abuser d’elle. Sa femme demande à ce qu’il soit traqué et arrêté.

La défunte a été inhumée mercredi au cimetière de Ziguinchor.

Sur le même sujet

Leave a Comment