Trafic de médicaments : comment la Sûreté urbaine a ferré le Chinois et ses complices

La Sûreté urbaine vient de réussir un coup de maître. Les hommes du commissaire Sangharé ont mis la main sur des tonnes de médicaments non-autorisés au Sénégal, frauduleusement importés.

La découverte a été faite dans un immeuble qui servait de dépôt.

Les seringues et les médicaments pour les diabétiques étaient entreposés dans les…toilettes.

Grâce à ses soutiens, le ressortissant chinois, Hai Dong Zhang, a agi pendant des années. Les pharmaciens Aliou Bâ et Mamour Niang qui géraient la “distribution” sont en position de garde à vue.

Cinq autres responsables d’officines qui revendaient les produits aux populations sont convoqués ce jeudi.

Libération

Sur le même sujet

Leave a Comment