Trafic de drogue dure : ce que risquent un Mbacké Mbacké et ses co-accusés

Serigne K. Mbacké, fils d’un célèbre guide religieux, est impliqué dans une affaire de trafic de drogue.

Selon L’Obs, il a été arrêté avec son complice, le dealer nommé M. C. P. Lô alias Momo. Ceux-ci étaient à la tête d’un intense réseau d’offre et cession de drogue dure.

Le réseau ravitaillait les quartiers de Sicap, Ouakam-Ngor-Almadies. Momo sera balancé par sa cliente, une femme nommée M. E. G. Ndiaye, qui était venue se ravitailler celui qui logeait à la résidence “Maquette” sise aux Almadies.

Arrêtée par les limiers, qui étaient en filature devant le domicile de Momo, elle était en possession de 1,6 gramme de cocaïne. Sans perdre de temps, elle balance son fournisseur perché au 3e étage de son immeuble.

Les policiers effectuent une descente dans l’appartement de Serigne K. Mbacké et le surprennent en train de fumer un joint de haschich. Tandis que Momo était en possession de 39 grammes de haschich et de 15 pilules d’ecstasy.

Les flics vont également découvrir dans la voiture du Mbacké Mbacké 8,9 grammes de haschich.

Jugés ce mercredi, le procureur a requis 3 ans ferme contre Momo, 2 ans contre le Mbacké-Mbacké et 3 mois contre la dame. Le délibéré est fixé au 30 septembre prochain

Sur le même sujet

Leave a Comment