Tourisme et Transports aériens : un Pacte pour apaiser le climat social

Le gouvernement, via les ministères des Finances et du Budget d’un côté, du Tourisme et des Transports aériens, du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions de l’autre, ainsi que le Patronat et les Organisations des travailleurs, a procédé ce mardi 20 avril à la signature d’un Pacte de stabilité sociale dans le secteur du Tourisme et des Transports aériens.

Pour le ministre des Transports aériens, cela traduit la “volonté de créer un climat social apaisé, indispensable à la relance des activités”.

Cette convention intègre un volet financement à hauteur de 75 milliards FCfa. Tout cela, signale Alioune Sarr, pour maintenir les entreprises et préserver les emplois. “C’est une journée historique parce que cela traduit le génie sénégalais qui, dans des moments difficiles, est soudé pour atteindre des résultats”, a-t-il poursuivi.

Son collègue du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les Institutions parle d’un acte fondateur, une indication forte par rapport aux attentes des acteurs. Aux yeux de Samba Sy, le tourisme qui devait monter en puissance a été freiné en plein élan par la pandémie de Covid-19. “En dépit de cela, il faut repartir. D’où ce pacte de stabilité sociale et de relance, une décision forte qui consiste à dire que non seulement nous allons être résilients par rapport à la pandémie mais également nous promettons de faire de sorte que notre pays fasse mieux en matière de tourisme. Nous avons la volonté d’y arriver ensemble.”

La rencontre a eu lieu à la Sphère ministérielle n° 2 de Diamniadio.

Sur le même sujet

Leave a Comment