Téléthon pour les familles de Terme Sud : Sonko veut atteindre les 500 millions FCfa

Le leader de Pastef est allé au chevet des familles d’anciens militaires délogées de Terme Sud (Ouakam, Dakar) suite à une décision rendue par la Cour suprême.

Même si l’État du Sénégal a promis de les reloger dans le cadre du programme 100 000 logements, il n’empêche, d’autres ont décidé d’organiser un Téléthon sur la Sen Tv.

Ce lundi, accompagné du maire Barthélemy Dias qui les héberge dans sa commune de Mermoz Sacré-Cœur, Ousmane Sonko a appelé les Sénégalais d’ici et de la diaspora à les soutenir.

Mieux, il veut que la cagnotte atteigne cinq fois plus que l’objectif de 100 millions FCfa fixé.

Macky Sall et la circulaire de 2006

Pour l’ex Inspecteur des impôts, cette affaire renferme au moins trois violations.

Il considère d’abord que la Coopérative militaire de construction (Comico) ne figure pas dans le titre foncier de Terme Sud. Avant de confirmer Frapp France Dégage qui avait révélé les dessous du programme Zéro bidonville à Terme Sud, Terme Nord et un quartier sis à Grand-Dakar. Donc le fait de dire dernièrement que les 15 hectares de Terme Sud ont été affectés à l’Armée est un moyen de noyer le poisson. Vu que des immeubles R+4 à usage commercial y sont prévus.

Sonko a aussi convoqué la responsabilité entière de Macky Sall. Vu qu’en 2006, lorsqu’il était Premier ministre, il avait sorti une circulaire pour “effacer” une loi de 1994. Une hérésie selon lui. Depuis lors, des pans entiers sont bradés. Et de révéler qu’en ville, des immeubles abritant des ministères (Culture et Education notamment) aujourd’hui transférés à Diamniadio, sont entrain d’être vendus.

“Tout le Sénégal doit être fier de Barthélemy Dias”

Revenant sur le cas de Terme Sud, le député de l’opposition apporte son soutien aux familles d’anciens militaires dans ce combat et leur recommande la patience dans la lutte pour recouvrer leurs droits.

Et de tresser des lauriers à l’endroit du compagnon de Khalifa Sall : “Tout le Sénégal doit être fier du maire Barthélémy Dias. Un digne fils qui pouvait se dire que l’affaire ne concerne pas sa commune. C’est un modèle de bonté, de générosité, mais aussi de sincérité pour tout Sénégalais.”

Sur le même sujet

Leave a Comment