Liban: la presse sceptique après le retour de Saad Harriri à la tête du gouvernement

Saad Hariri doit entamer ce vendredi 23 octobre les consultations pour former un gouvernement, après sa nomination la veille comme Premier ministre. Il a dit vouloir former un cabinet de « spécialistes » pour une mission de six mois, dont l’objectif est de stopper l’effondrement financier au Liban. La presse semble douter ce vendredi de la formation rapide du gouvernement. Quelle que soit leur affiliation, de nombreux titres prédisent un grand marchandage. Al-Akhbar, quotidien de gauche proche du Hezbollah, ne mâche pas ses mots : Saad Hariri dit vouloir sortir le pays de l’effondrement…

Lire