Donald Trump nie avoir été informé de possibles primes versées par Moscou en Afghanistan

Donald Trump a assuré dimanche ne pas avoir été “briefé” sur de possibles primes versées par Moscou à des insurgés pour tuer des soldats occidentaux en Afghanistan, contrairement à ce qu’affirment plusieurs quotidiens. La Russie et les talibans ont démenti en bloc ces informations.    Donald Trump n’aurait pas été “briefé”. Le New York Times,  puis le Washington Post et le Wall Street Journal, ont rapporté que des agents russes avaient discrètement distribué de l’argent à des combattants “proches des talibans” pour qu’ils tuent des soldats américains ou de l’Otan…

Lire