Donald Trump nie avoir été informé de possibles primes versées par Moscou en Afghanistan

Donald Trump a assuré dimanche ne pas avoir été « briefé » sur de possibles primes versées par Moscou à des insurgés pour tuer des soldats occidentaux en Afghanistan, contrairement à ce qu’affirment plusieurs quotidiens. La Russie et les talibans ont démenti en bloc ces informations.    Donald Trump n’aurait pas été « briefé ». Le New York Times,  puis le Washington Post et le Wall Street Journal, ont rapporté que des agents russes avaient discrètement distribué de l’argent à des combattants « proches des talibans » pour qu’ils tuent des soldats américains ou de l’Otan…

Lire