Sorti de prison après 4 ans, Saër Kébé interné à Fann

Condamné à trois mois avec sursis, après avoir passé quatre ans en prison pour apologie du terrorisme, Saër Kébé est à l’hôpital Fann pour des raisons de santé.

Les mêmes ennuis psychiques avaient valu au jeune une hospitalisation dans une clinique de Mbour, dans sa tendre enfance.

La grand-mère de ce dernier, sur son présumé enlèvement, révèle : “C’est lui seul qui peut vous dire ce qui s’est réellement passé. il était , à ce moment là, à Dakar. (…) Je me suis battue pour que mon petit-fils fasse de bonnes études. Malheureusement, je suis dans l’incapacité aujourd’hui de lui venir en aide puisque je n’ai plus les moyens.”

Son frère déplore son état plus qu’inquiétant : “Saër s’est emmuré dans le silence. Il ne parle plus, il ne mange plus. Je suis inquiet.”

Source A

Sur le même sujet

Leave a Comment