Solidaire avec les enseignants, Guy Marius Sagna entame une grève de la faim

Guy Marius Sagna viens de démarrer une grève de la faim en solidarité aux enseignants des classes passerelles injustement lésés par le recrutement clientéliste de 5000 enseignants effectué par les politiciens de l’APR.

En effet, ces enseignants ont commencé vendredi une grève de la faim au siège du FRAPP pour exiger d’être remis dans leur droit. 

“Je ne suis pas enseignant mais je suis soucieux de la qualité de l’enseignement au Sénégal qui va baisser à cause des recrutements clientélistes. Je ne suis pas enseignant mais si nous laissons passer cette injustice contre ces enseignants des classes passerelles demain ce sera le tour d’autres sénégalais qui en seront victimes”, s’est justifié le secrétaire administratif de Frapp France Dégage.

Aux cinq premiers s’ajoutent quatre grévistes de la faim.  Il s’agit de Serigne Mor Ndao, enseignant depuis 3 ans, IEF Birkelane. En poste actuellement à  Niassène ; Fatou Ndao. Enseignante depuis 3 ans. IEF Kougheul. Actuellement en poste à Nioro Thiallène ; Ndeye Fatou Mboup, enseignante depuis 3 ans. IEF Kaffrine. Actuellement en poste à Sam Ngueyenne.

Chaque 12h le nombre de grévistes de la faim va augmenter.

Pour l’activiste, c’est anormal de recruter des non enseignants à la place d’enseignants parce que tout simplement ils sont les militants ou fils et filles de militants de l’APR. Une occasion d’inviter le président Macky Sall à enrôler les 181 enseignants des classes passerelles injustement lésés. 

Sur le même sujet

Leave a Comment