Relance économique : Macky Sall passe à l’attaque

Macky Sall a emprunté le lexique du football à l’issue de son intervention à l’ouverture du Conseil présidentiel sur la relance de l’économie nationale.

« Le moment est opportun pour passer de la défense à l’attaque. La défense, c’était la riposte, la résilience. Il faut maintenant passer à l’attaque : aller trouver une croissance tout en adoptant une stratégie bloc-équipe inclusive, participative, qui associe l’Etat et les partenaires. Je suis confiant, qu’ensemble, nous pourrons relever le défi de la relance de notre économie », a dit le chef de l’Etat ce mardi 29 septembre à Diamniadio.

Pour faire face aux effets négatifs de la pandémie du coronavirus, le Sénégal a adopté un Programme de résilience économique et sociale d’un coût de 1000 milliards de francs Cfa.

Tous les pays ont eu à injecter des liquidités à cet effet selon le ministre de l’Economie, Plan et de la Coopération. Le Sénégal a mis l’équivalent de 7% de son PIB, premier du genre dans la zone de la CEDEAO, deuxième au niveau continental derrière l’Afrique du Sud.

A en croire Amadou Hott, l’enjeu de ces mesures d’accélération est de retrouver très vite les croissances de 6,5 – 7 % dans les deux années à venir. Exactement 5,2 % en 2021 grâce au Plan d’actions prioritaires ajusté et accéléré (PAP 2A).

Sur le même sujet

Leave a Comment