Ralliement : des membres de l’APR et de Rewmi rejoignent Ousmane Sonko

Le rapprochement entre le président Macky Sall et Idrissa Seck ne fait pas l’unanimité. La preuve par la cascade de démissions de membres du parti Rewmi.

Demba Dème, coordonnateur dans la commune de Matam, et Saliou Ndao, responsable des jeunes dans le département de Malem Hodar, ont lâché le nouveau président du CESE pour Pastef.

Sur sa page Facebook, Ousmane Sonko leur souhaite la bienvenue se réjouit des bonnes perspectives de collaboration : « Pastef est ouvert à tous les citoyens conscients des enjeux et défis de l’heure et déterminés à les relever. »

Auparavant, le député arrivé troisième à la Présidentielle de 2019 a acté le ralliement du mouvement Takku Suxali Saloum, conduit par son président Kéba Bâ, responsable APR dans le département de Nioro.

Ces derniers imitent Ansoumana Sarr, maire de Dionewar, président du mouvement Alliance pour le Développement (AD), et Ndeye Ndoye, conseillère municipale à la commune de Grand-Yoff et ex militante du parti UCS.

Sur le même sujet

Leave a Comment