Projet de redécoupage de la région de Dakar : le plan secret du régime

Le régime n’en a pas encore fini avec son projet de redécoupage de Dakar. A la manette de ce grand recadrage – que certains jugent purement politique – le ministre de la Décentralisation et actuel porte-parole du gouvernement, Oumar Guèye, continue de dérouler son plan depuis la sphère ministérielle Ousmane Tanor Dieng de Diamniadio.

Après les communes de Bambilor, Keur Massar, Yeurnbeul, entre autres, qui ruminent encore leur colère après le délestage d’une partie de leur territoire, c’est autour d’autres grandes communes de la capitale sénégalaise, dont Dalifort Foirail, de faire les frais du scalpel du nouveau «chirurgien territorial» de l’Etat.

Selon L’Obs, il est prévu dans la mouture du projet de redécoupage, le délogement de Dalifort du département de Pikine – où elle fait partie des 16 communes d’arrondissement – pour ensuite la rattacher au département de Dakar.

D’autres changements sont aussi annoncés au niveau de Pikine. Ce département qui va perdre un de ses arrondissements (Les Niayes, Ndlr) au profit du nouveau département de Keur Massar, pourrait être réaménagé. Sauf changement de dernière minute, il est prévu dans le projet de redécoupage le regroupement de certaines communes du département de Pikine pour en faire une seule et même collectivité territoriale. Ce projet de grand rassemblement, concerne les communes de Pikine-Est, Pikine-Ouest et Pikine-Nord. Et la grande commune qui sera issue de cette manceuvre pourrait simplement s’appeler la (grande) commune de Pikine.

L’autre changement annoncé concerne l’arrondissement de Thiaroye. Là également, on annonce le regroupement des communes de Thiaroye-Gare, Sicap-Mbao et Tivaouane Diack-Sao pour en faire une seule et même collectivité territoriale. Les Diamaguène – communes de Guinaw-Rails-Sud et Guinaw-Rails-Nord, également visées par le projet de regroupement, pourraient porter le nom de commune de Guinaw-Rails. Les communes de Thiaroye Sur/Mer et Mbao pourraient également connaître le même sort.

Toujours dans le projet de redécoupage, la ville de Pikine pourrait connaître de profonds changements, voire chamboulement. Il est annoncé une départementalisation de cette partie de la banlieue dakaroise. Et, si le schéma est validé, il n’y aura plus de conseil municipal de la ville de Pikine, comme c’est le cas actuellement. Mais un Conseil municipal où siégeront seuls les maires des collectivités locales du département.

Guédiawaye, aussi, est dans le viseur de Oumar Guèye. La commune de Djeddah Thioroye Kao, qui faisait jusque-là partie du département de Pikine, pourrait rejoindre ce département. De même que la commune des Parcelles Assainies. Il serait prévı de rattacher cette collectivité locale, qui faisait partie des 19 communes de Dakar, au département de Guédiawaye.

Sur le même sujet

Leave a Comment