Présidence FSF : Mady Touré se présente comme un signe d’espoir

Le président fondateur de Génération Foot a déclaré ce lundi sa candidature à la présidence de la Fédération sénégalaise de football (FSF).

“A l’entame de cette nouvelle année 2021, nous avons voulu présenter notre candidature à la Présidence de la Fédération Sénégalaise de football (FSF) comme un signe d’espoir. Le même espoir qui anime tout un chacun après une année 2020 éprouvante à bien des égards. Cette nouvelle espérance, nous voulons l’incarner et la porter pour la famille du football national et pour la fierté de notre peuple”, a dit Mady Touré dans une note parvenue au Journal de Dakar.

Et de se justifier : “Plus que toute autre activité, notre football national a besoin d’un véritable renouveau pour créer une dynamique de performance, gagner des titres majeurs en Afrique et inscrire enfin le Sénégal au Panthéon des grandes nations africaines. C’est cette ambition et cette volonté de réussir qui nous animent aujourd’hui et qui nous habitaient déjà, lorsque nous avons lancé le projet Génération Foot, au début des années 2000. Afin de relancer notre football et le placer sur l’orbite du succès,  nous devrons impérativement moderniser nos textes et nos pratiques, en les adaptant aux exigences du management de la haute compétition. Il nous faudra également transformer nos clubs et nos équipes nationales en entités économiques fortes, dotées d’infrastructures performantes afin qu’elles soient en capacité de rivaliser avec les meilleures équipes du continent. Nous pourrons ainsi tirer le meilleur parti des immenses talents de notre jeunesse, de cet important vivier qui existe dans nos clubs et dans nos Ecoles de football et qui n’attend que des mains expertes pour le valoriser. En postulant à la Présidence de la Fédération Sénégalaise de Football, c’est cette Vision de rupture et de progrès qui est la nôtre. Nous souhaitons la partager avec toute la famille sportive en général et celle du football en particulier. En avant pour un football sénégalais qui gagne !!!”         

Créée en 2000, l’académie basée à Deni Biram Ndao a exporté des footballeurs de renom comme Sadio Mané, Ismaëla Sarr, Habib Diallo, aujourd’hui en équipe nationale. Ce dimanche, elle a entamé la saison par une victoire sur l’US Gorée (1-0), club que dirige Me Augustin Senghor, par ailleurs président de la FSF.

Battu justement par ce dernier en 2013, Mady Touré ne s’était pas présenté aux joutes de 2017.

L’Assemblée générale extraordinaire est prévu en août 2021.

Sur le même sujet

Leave a Comment