Port de Ndayane, le plus grand projet de l’histoire du Sénégal (Aboubacar Sadikh Beye)

La mise en œuvre du Port de Ndayane suit son cours. Pour le directeur général du Port de Dakar, le président Macky Sall a invité à négocier le contrat avec Dubai Port World pour les générations futures. C’est pourquoi, ils ont été très regardants sur les détails.

« C’est le plus grand projet de l’histoire du Sénégal », a admis Aboubacar Sadikh Beye lors du JDD sur Iradio.

L’ancien chef du bureau économique de l’ambassade du Sénégal aux USA, de préciser que sur les trois phases, on parle de 3000 milliards FCfa. Il sera réalisé dans un horizon de 3-4 ans et va démarrer sur ressources propres du Port de Dakar.

Sur ce, il a abordé l’embargo sanitaire proposé par le président Macky Sall lors d’un sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation au Mali. Selon lui, le Mali c’est 190 milliards FCfa de base commerciale excédentaire, 65% des produits qui débarquent au Port. Un partenaire stratégique pour l’aspect économique et la pénétration dans les autres pays. « Car nous sommes isolés du point de vue terrestre », dit-il.

Pour un port industriel

M. Beye a aussi signalé que le Port de Dakar se porte mieux même si on n’a pas encore exploité les 2/3 du potentiel.

Seulement pour en faire le moteur de l’émergence, il faudra pousser les autorités à investir davantage non sans conquérir le marché financier international. 

L’idée est d’en faire un port industriel comme à Singapour et non un port d’embarquement et de débarquement.

La qualité de services, la stabilité sociopolitique et la position géographique sont là. A l’en  croire, il faut en profiter : « Nous devons travailler avec la Chine pour importer des produits semi finis avant de les répartir dans la sous région, la Côte d’Ivoire et le Nigéria qui est un gros marché. »

Sur le même sujet

Leave a Comment