Plus de 30 % des Sénégalais souffrent d’hypertension artérielle

Plus de 30% des Sénégalais souffrent d’hypertension artérielle. Pis, annonce Healthy hearth africa (HHA), un programme initié par AztraZeneca, pour lutter contre l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires en Afrique, plus de la moitié des cas ne sont pas traités, avec un taux de contrôle de seulement 8 %.

«L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que 42 % des décès au Sénégal sont causés par des maladies non transmissibles», a poursuivi HHA) repris par Le Quotidien.

Avant de mettre en garde : “Non traitée, l’hypertension artérielle peut engendrer des complications, telles qu’une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral (Avc) ou encore une insuffisance cardiaque”.

Sur le même sujet

Leave a Comment