Personnes de l’année 2020

Voici mes personnes de l’année. Puisque les médecins n’ont pas trouvé un remède fiable au corona, aucun médecin n’y figure.

En revanche, par rejet et refus de ces classements bidons que fait une presse sénégalaise carburant à la corruption, je me permets de faire ici un choix, certes incomplet mais plus représentatif des personnes ayant marqué cette année qui s’achève.

Mes choix dans le désordre sont :

1- le duo Biden-Kamala, vainqueur de l’horrible Trump, avec Kamala devenant la première Vice-Présidente, de surcroît de couleur, des USA ;

2- George Floyd dont l’exécution sous le genou de Derek Chauvin le policier blanc a remis la question raciale dans l’agenda américain ;

3-Adama Gaye, moi-même, auteur de otage d’un État et champion de la lutte en Afrique pour les libertés démocratiques, le Mandela du 21eme siècle, n’en déplaise aux grincheux ;

4-Barthelemy Diaz et Tening Sene, l’un pour être un maire proactif, l’autre pour avoir décroché son bac tout en étant une domestique ;

5- Vladimir Poutine, le leader Russe qui gouverne certes son pays d’une main de fer mais l’a re-imposé au cœur de la géopolitique mondiale en étant le plus craint dirigeant mais aussi un acteur du redéploiement d’une Russie qui rééquilibre la carte géopolitique planétaire ;

6- Ngozi Okonjo Iweala, la Nigériane, qui s’est imposée pour devenir la première femme élue à la tête de l’organisation mondiale du commerce qu’elle devra réveiller de son assoupissement ;

7-Boris Johnson et Ursula Van der Leyen, premier ministre britannique et présidente de la commission de l’Union européenne qui ont réussi le deal pour une séparation à l’amiable, un Brexit annonciateur d’un monde nouveau, incertain, désormais remis en selle ;

8- Assane Diouf, incarnation du prix à payer pour montrer combien l’autoritarisme politique tue les libertés en Afrique, en particulier au Sénégal, nouveau Guantanamo à ciel ouvert ;

9- Mamadou Lamine Diallo, député, ingénieur polytechnique et docteur en économie de l’école des mines de Paris pour son rôle d’animation du débat public malgré les garrots à l’assemblée nationale; et Mame Diarra Fam, Madame Courage du Parlement ;

10- Sadio Mané, l’étoile scintillante du football Sénégalais, champion d’Angleterre en 2020 et contributeur social dans son village de Bambali, son humilité jusqu’à nettoyer les toilettes de la ville de Liverpool où il joue.

Sur le même sujet

Leave a Comment