Permis de recherche de minerais : les producteurs maraîchers disent niet à l’entreprise “Alg”

L’association de producteurs maraîchers de Cayar n’est pas prête à céder un mètre de ses surfaces cultivables à qui que ce soit. Ce mardi, elle a tenu un point de presse pour dire « non » à une éventuelle implantation de l’entreprise « Alg» après avoir été informée que l’Etat du Sénégal aurait donné à cette structure un permis d’exploration de minerais dans ses périmètres cultivables. « Nous sommes inquiets parce que nous avons appris que l’Etat du Sénégal a octroyé un permis d’exploration de minerais à une société qui s’appelle Alg pour qu’elle exploite le zircon dans cette zone. Même si ce n’est pas encore confirmé, nous voulons juste alerter les autorités parce que Cayar est une grande zone où les habitants vivent de l’agriculture et de la pèche. Aujourd’hui, nous n’avons plus rien. Tout est parti. Et la découverte du pétrole et le gaz est venue empirer la situation. Actuellement, tout le monde s’est reconverti dans agriculture parce qu’il n’y a plus rien dans la mer. Aussi, sur les 60% des produits qu’exporte la zone des Niayes, les 30% émanent de la commune de Cayar. En plus de cela, la commune nourrit des milliers et des milliers de personnes donc, si l’Etat se lève un bon jour pour donner à un privé une licence d’exploration, alors que nous n’avons que nos terres pour vivre et entretenir nos familles, cela devient inquiétant », a fait savoir le président de l’association, Modou Fall, qui souligne que l’exploration de minerais et l’agriculture ne font pas bon ménage.

Pour le secrétaire général de l’association, Mbaye Ndoye, la surface dont il est question touche une partie de la commune de Cayar mais aussi Diender. D’après lui, il concernait auparavant un périmètre de 36,9 km et après ajustement, le promoteur a voulu ajouter 10 km, ce qui n’est pas du goût des producteurs.

« Ce que l’Etat veut faire ne passera pas car Cayar ne va jamais l’accepter », tonne Mbaye Ndoye qui met en garde «Alg» non sans interpeller les plus hautes autorités.

Libération

Sur le même sujet

Leave a Comment