Pas de nouvelle coupure de 50 000 francs en vue (BCEAO)

La Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a marqué son étonnement face aux messages frauduleux qui lui sont imputés et diffusés sur les réseaux sociaux tendant à faire croire à l’introduction imminente d’une nouvelle coupure de 50 000 francs CFA.

Aucune modification à la gamme actuelle des billets de banque n’est à l’ordre du jour, signale l’institut d’émission qui invite, par conséquent, les populations à la plus grande vigilance et à ne se référer qu’aux seules voies de communication officielles usuelles.

La BCEAO se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs et complices des actes et messages de nature à porter atteinte aux signes monétaires ayant cours légal dans les Etats membres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA).

Sur le même sujet

Leave a Comment