Papy Djilobodji : “Aliou Cissé a bousillé ma carrière en Équipe nationale”

Privé du Mondial russe, en 2018, malgré deux assez bons matchs de préparation contre l’Ouzbékistan (1-0) et la Bosnie (0-0), Papy Mison Djilobodji est revenu, dans un entretien avec L’Obs, sur ses relations avec le sélectionneur national.

“C’est lui (Aliou Cissé) qui a bousillé ma carrière en Équipe nationale. Franchement, si on veut dire la vérité, c’est ce que j’ai senti. J’étais bien en sélection et je faisais mes matchs. Je n’ai jamais créé de problème, mais à chaque fois, on disait “Papy a fait ceci ou cela”. Je n’ai jamais insulté un coach de ma vie. Je suis quelqu’un de très respectueux, mais j’aime la vérité”.

“Quand il m’a dit dehors”

Le défenseur de Gaziantep (Turquie) dit avoir eu la même attitude dans tous les clubs où il est passé sauf à Sunderland, en Angleterre. “Parce qu’on était descendu et je ne voulais pas jouer en Championship. Du coup, j’ai fait des conneries et ils m’ont viré.”

Pour l’ancien de Nantes et de Chelsea, la seule fois où il a montré son désaccord au coach des Lions, c’était lors du regroupement au Havre. “Une fois, quand il m’a dit dehors. C’était en 2015 , quand je suis parti lui dire que je préfère jouer que d’être sur le banc. Peut être qu’il a gardé ça jusqu’à présent et se dit “celui-là ne me respecte pas” ou “c’est une grosse tête ou quelque chose du genre, donc je vais l’éliminer”. (Rires) Mais il n’y a personne qui peut m’éliminer, sauf Dieu.”

Sur le même sujet

Leave a Comment