Ousmane Sonko : “Deumb moy lou gneup bok nga nar ko akimo ak say mbok”

Le leader de Pastef a fait un tour ce mercredi à Keur Massar, dans les quartiers touchés par les inondations.

Masque de protection, il est allé à la rencontre des sinistrés pour constater l’ampleur du phénomène causé par les pluies diluviennes du weekend dernier.

« On ne souhaite ce genre de situations à n’importe quelle personne. A plus forte raison en tant qu’acteur politique ayant des ambitions pour son pays », a dit, ému, le député de l’opposition.

Avant d’asséner en wolof : ‘’Bou deumb narone am … deumb dou kouy lek moromou nitam. Wayé deumb moy, lou gneup bok, mouy alalou mboloo mi, yow nga nar ko akimo yow dong ak say mbok. Deumb wessoul lolou’’ ».  

Une façon de conforter sa croisade contre de telles démarches : « On n’est pas venu en politique pour avoir des postes, du pouvoir, mais pour chasser les vampires qui continuent de sucer le sang du peuple. »

“Un échec total”

Un plan d’urgence d’un budget de 10 milliards FCfa a été annoncé la veille par le président Macky Sall. Mais pour Ousmane Sonko, ces inondations montrent un échec total. Même si elles n’ont pas commencé sous le régime en place.

« Beaucoup de populations ont quitté leurs maisons pour aller ailleurs. Les autres circulent en embarcations. Notamment des enfants de 7 à 10 ans qui font des courses pour leurs parents. Cela ne peut que nous écœurer vu que nous sommes au 21e siècle. Il faut situer les responsabilités. Et les responsables sont dans leurs Palais, loin des situations de difficulté, des microbes et eaux de pluie », a poursuivi l’ex inspecteur des Impôts qui devrait terminer sa visite par une conférence de presse à son siège.

Sur le même sujet

Leave a Comment