Mimi Touré : “L’ambition n’est pas un délit à ce que je sache”

L’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE) a répondu aux questions de L’Obs. Et c’est pour rassurer sur sa gestion à la tête de l’instance, pièces comptables à l’appui. Comme pour montrer qu’elle ne craint pas l’audit lancé par son successeur Idrissa Seck.

“L’ambition n’est pas un délit à ce que je sache. Et comme je disais, en politique, on n’est pas assis à regarder les trains passer”, a asséné ensuite l’ex Premier ministre.

Sur le même sujet

Leave a Comment